Restaurant Le Homard Frites à Caen

0 le homard frites caen 2

Aujourd’hui je vous partage ma dernière découverte culinaire, j’ai testé le Homard Frites à Caen. Nouveau restaurant qui fait du homard un produit accessible à tous.

Présentation du Restaurant Le Homard Frites

Ouvert depuis le début de l’été, le Homard Frites est une enseigne créée par Tony Streissel à Vannes en 2014. Caen est la troisième ville où cette enseigne est implantée. Un autre restaurant a ouvert à Toulouse en 2019.

Comme le nom l’indique, le produit phare est le homard. Il y a que des homards bleus bretons vivants, qui sont conservés grâce aux viviers de stockage. La carte est réduite, mais tout est fait maison, notamment les frites.

On retrouve à la carte :

  • Le homard entier avec des frites
  • Le demi-homard avec des frites
  • Le burger mix homard et bœuf
  • Le lobster roll
  • La pièce du boucher

Mon avis sur le Homard Frites

Ce concept de repas avec du homard change des menus classiques. La cuisine du restaurant de Jérémy Lecouturier est de qualité, le homard est parfaitement cuit. Le homard est accompagné de bonnes fines frites maison à volonté. Pour agrémenter le plat, 3 sauces sont proposées :

  • la classique mayonnaise maison
  • la sauce corail
  • la sauce à l’oseille

Le rapport qualité/prix est au rendez-vous avec un demi-homard de 275 g pour 22€ avec des frites à volonté. Pour les gourmands, il est possible de déguster un homard entier de 550 grammes.

Nous avons dégusté :

  • Demi-homard frites (275 g)
  • Burger (mix Boeuf et Homard)
  • Tiramisu du moment
  • Crème brulée

Côté prix, comptez de 22 € pour le demi-homard et 20 € pour le burger. Pour un homard entier, il faudra compter 39 €.

Les infos utiles

43 Rue des Jacobins, 14000 Caen
Ouvert

  • le mardi de 12h à 14h et de 18h à 22h00
  • du jeudi au samedi de 12h à 14h et de 18h à 22h00
  • le dimanche midi

Bonus : Si vous appréciez le homard, vous pouvez également le déguster dans les sandwichs gourmands de Eat On Stage à Caen.

A découvrir également

0 commentaire

    Laisser un commentaire