Le cidre normand en 4 questions

pomme

Certains le consomment en mangeant des crêpes, d’autres le mélangent directement à la pâte à crêpe, quand certains le préfèrent simplement à l’apéritif… Vous l’aurez compris, le cidre normand, on le consomme chacun à sa façon. Le cidre est quelque chose que l’on ne prend pas à la légère dans l’ouest de la France : quand certains le consomment dans un bol, d’autres le servent dans un verre à pied. S’il est vrai que les Bretons et les Normands se disputent l’origine du cidre depuis des années maintenant, il faut surtout mettre en avant le fait que cette boisson, et peu importe son origine, fait le bonheur des amateurs et c’est bien cela le principal.

Comment fabrique-t-on le cidre?

Le cidre normand tout d’abord, est fabriqué avec des pommes que l’on doit laisser macérer. Il faut utiliser, pour être plus précis, des pommes douces, douces-amères et des pommes amères. On obtient lors du pressage un jus que l’on nomme moût. Le sucre qui est contenu dans le jus de pomme est alors transformé en alcool, c’est le principe de la fermentation. Enfin, si vous souhaitez un cidre pétillant, il convient de rajouter du sucre: cette technique s’appelle la chaptalisation. Il faut ensuite stocker ce jus dans des cuves et le laisser fermenter doucement pendant plusieurs semaines. Il est important que les cuves soient stockées dans un endroit sec et que la température soit comprise entre 10° et 15°.

Est-ce que le cidre est Breton ou Normand?

Si l’on recherche dans le temps la trace des origines du cidre, il nous faut remonter au 12e siècle. En effet, c’est à cette époque que le pressoir a été inventé, et avec lui démarre la fabrication des premiers litres de cidre. L’invention est depuis revendiquée par les Bretons, les Normands, et fait étonnant, par les Basques. Si l’on se réfère à l’histoire de France, l’on se rend compte que le cidre aurait été importé sur notre sol par des marins basques et que son origine daterait de l’époque gallo-romaine…

Pourquoi les Bretons boivent-ils le cidre dans un bol?

Tout d’abord, on ne parle pas de bol, mais de bolée. Pour comprendre, il faut à nouveau faire un saut dans le passé et comprendre qu’autrefois, les Français étaient loin d’être des personnes aisées. De ce fait, ils se voyaient contraints de fabriquer eux-mêmes leur vaisselle, la faïence et le verre étant peu répandu à l’époque. Du coup, ils fabriquaient leurs verres, avec de la terre cuite, cet aspect artisanal tirait plus sur la forme du bol que celle du verre, d’où le nom de bolée.

Quels sont les effets du cidre?

Le cidre est connu pour sa faible teneur en alcool certes. Bien que certains lui confèrent des vertus sensées vous permettre de rester en bonne santé, il est tout de même plus prudent d’émettre des réserves et de le consommer avec modération. En tous cas, s’il est une chose dont nous sommes sûr, c’est que la consommation du cidre dans l’Ouest de la France est devenue une véritable coutume.

A découvrir également

0 commentaire

Laisser un commentaire